ATELIER HESPARE

27 novembre 2014

DRAWING NOW!!!!!!! Chris Scarborough

Chris Scarborough

Exhibiting since 2000, Chris Scarborough has received reviews and been included in such surveys as Planet Magazine (2009), Hi Fructose Magazine (2009), NY Arts Magazine (2007 & 2006), ArtPapers Magazine (2006 & 2005), and New American Paintings (2010, 2008, 2004 and 2001) among others.

He has had recent solo exhibitions at Marcia Wood Gallery in Atlanta, Curator’s Office in Washington D.C., and Foley Gallery in New York City. He has also participated in group exhibitions and art fairs in New York, Chicago, Los Angeles, Washington D.C., Miami, Atlanta, London and Tokyo among others.

Scarborough’s work is part of numerous private and public collections including the Tennessee State Museum, 21C Museum, and the Tullman Collection, and is a recipient of the 2008 Artist Fellowship for the state of Tennessee. Scarborough is represented by Foley Gallery, New York, Curator’s Office, Washington D.C., and Marcia Wood Gallery, Atlanta, GA. He currently lives and works in Medford, MA.

AFTERMATH

 

http://www.chrisscarborough.com

Posté par sophie testa à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


26 septembre 2014

Le Cinéma algérien en liberté d'Ahmed Zir à l'atelier Le B.E.L

Ahmed Zir: 21 courts métrages

Le Cinéma algérien en liberté d'Ahmed Zir à l'atelier Le B.E.L

le 
5 octobre 2014 de 10h à 18h21 courts métrages d'Ahmed Zir, diffusion toute la journée, en présence du réalisateur (sous réserve)

« Les thèmes de mes films viennent de ma manière d’appréhender la philosophie et la société, placés dans un contexte universel. Cependant ils font aussi référence aux réalités quotidiennes de mon pays. J’utilise des objets symboliques comme une bicyclette ou des cartes à jouer, pour construire avec précaution une histoire en mouvement. » Ahmed Zir

Ahmed Zir, cinéaste Algérien, a réalisé depuis 1979 pas moins de 47 court-métrages dont 35 ont été primés dans des festivals nationaux et internationaux. Il manie la caméra comme un porte voix pour mettre en scène dans la plus grande liberté les grandes questions humanistes : l’amour, la guerre, le respect, la dignité, la paix. Ses films dressent un portrait sans freins et sans concessions de la société Algérienne. Ahmed Zir manie le symbole et le raccourcis pour faire tout avec rien. Il existe en marge de la création officielle, dans l’univers du cinéma expérimental. L’esthétique dépouillée rime avec authenticité et espoir. Au delà de la question nationale, les films d’Amhed Zir questionnent la condition humaine. Sa dernière création, réalisée avec des films d'archive de la collection de Cinémémoire "Images, passions, Histoire" présente 130 années de colonisation française en Algérie en 11 minutes.

Voir 3 films d'Ahmed Zir sur circuit-court.org >Un article de Marion Pasquier sur les films d'Ahmed Zir, paru dans le magazine Bref >

 

Dans le cadre des  portes ouvertes à l'atelier Le  B.E.L.

 

 

Pokof, 3,4,5 octobre 2014POKOF, 3, 4 et 5 octobre 2014: portes ouvertes à l'atelier Le  B.E.L.

5, rue Lacépède, métro 5 avenues, 13004 Marseille, tél: 06 12 50 13 70

 

Le week end du 3 au 5 octobre 2014, l'atelier le B.E.L. ouvre ses portes au public. Les artistes en résidence et des créateurs venus de l'extérieur présenteront leurs travaux et vous accueilleront dans une ambiance conviviale. 

 

Vendredi 3 octobre 2014
Ouverture des atelier et vernissage à partir de 18h
Bar open apéro, animation de 18h à 20h

KDH graphiste capillaire
Crinière de fête initiation à la coiffure festive
Coiffure hallucinante, crêpage de lionne, paillettes.....

Diaporama sur écran géant / Artistes invités:
Djamal Benoudiba : 
poésie graphique
Mary Carney : 
collage
Richard Melka : 
composition marseillaise (photos)

Samedi 4 octobre 2014
Ouverture des atelier à 10h à 22h30
Bar, open café, thé, petit déjeuné, animation de 10h à 12h

Sarah K: Technique dorure à la feuille d'or
Saturnin santonnier: Technique d'estampage du santon
Anne Claire Levy: Modelage et sculpture :armature et squelette

De 14h à 16h
L'objeu: Stage pour enfants de réalisation de court métrage / Présentation des films réalisés par les enfants et discutions avec les organisateurs du stage

De 10h à 14h et de 16h à 22h
Diaporama sur écran géant, photos et images numériques
Artistes invités : Benoudiba Djamal, Mary Carney, Richard Melka
Bar open à partir de 18h

De 18h à 20h
KDH graphiste capillaire +Valérie Texier
Crinière de fête coiffure festive et barbe fleurie

Dimanche 5 octobre 2014
Ouverture des atelier de 10h à 18h
Le cinéma algérien en liberté, 21 films courts d'Ahmed Zir (diffusion en boucle / en présence du réalisateur, sous réserve)

Posté par sophie testa à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

11 avril 2014

Animal / Collective exhibition

F© Franck Lestard 

F

F

F

F

Posté par sophie testa à 10:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 février 2014

Skunkdog, peintre punk

Skunkdog, peintre punk

 

1509695_615082201874330_1299737019_n

 

Skunkdog, artiste autodidacte est né à Marseille en 1968. Il vit et travaille à Marseille. Lauréat du Design Tour 2013 en collaboration avec la designer Marine Peyre pour le New Hotel of Marseille – décembre 2013.

https://www.facebook.com/skunkdog.inkhead

New York – 2005 : David Negri, fait une  rencontre qui se révélera décisive. Jerry Foust l’accueille à la ‘Green House Gallery’ et l'initie au mouvement Jungle, un groupe d’une trentaine d’artistes dont fait partie Johnny Levalley.

De retour à Marseille, David définit son style - le punk art – et devient Skunkdog.

« …parce que les seules personnes qui existent pour moi sont les déments, ceux qui ont la démence de vivre, la démence de discourir, la démence d'être sauvés, qui veulent jouir de tout dans un seul instant, ceux qui ne savent pas bâiller ni sortir un lieu commun mais qui brûlent, qui brûlent, pareils aux fabuleux feux jaunes des chandelles romaines explosant comme des poêles à frire à travers les étoiles et, au milieu, on voit éclater le bleu du pétard central et chacun fait: "Aaaah!" », écrivait Jack Kerouac (Sur la route –1957)

Skunkdog récupère et recycle : palettes, portes, volets... Il mélange acrylique, huile, encre de chine et craie. Sur ses toiles, l’énergie brute et improvisée, la fureur carburant à la testostérone, le fun des couleurs et des drippings, la vibration des graffs, la signature auto promotionnelle et fraternelle, son ‘casse-la baraque-ou-casse-toi’, pourraient évoquer, pêle-mêle ou tour à tour, les éructations convulsives de Jerry Lott a.k.a. The Phantom sur ‘Love me’ en 1958, les pourings ‘never mind the bollocks’  de Jackson Pollock justement, le piano de Cecil Taylor sur Indent en 1973, les  graffiti expressionnistes  de Jean-Michel Basquiat… Punk. Et bien, Action ! Now !

I like the druggy downtown kids who spray paint walls and trains

I like their lack of training, their primitive technique

I think sometimes it hurts you when you stay too long in school

I think sometimes it hurts you when you're afraid to be called a fool…

‘The trouble with classicists’ - Songs for Drella - Lou Reed / John Cale 1990

 

Terry Den – 25 février 2014

 

 

Le produit de la vente des œuvres sera reversé à hauteur de 50% à l’association Graines de Joie.

 

L’association GRAINES DE JOIE a été fondée en 1998 par Danielle RATINAUD-MEYER hôtesse Air France à l’escale Marseille-Provence. En 1993, après avoir adopté deux enfants en Roumanie, elle décide, avec ses amis, de venir en aide aux orphelins.

GRAINES DE JOIE intervient en Afrique au Burkina-Faso, au Brésil (à Rio) et en Roumanie. L’association a pour objectif d’apporter aide et assistance à l’enfance en détresse.

Les actions de GRAINES DE JOIE s’inscrivent dans des projets qui participent à l’amélioration de la qualité de vie des enfants au quotidien et au développement de l’accès à l’éducation. Ces actions sont menées en collaboration avec des organisations locales (communautés villageoises et institutions mais aussi avec d’autres associations).

 

http://www.grainesdejoie.eu/

 

La Poissonnerie 360, rue d'endoume 13007 Marseille
Bus 80 arrêt Bensa
lundi / vendredi de 16.00 à 19.00
téléphone 06 13 14 68 35
 

Posté par sophie testa à 07:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 février 2014

Ema Dufour

 

 

Bonne année 2014

 

 

Image 1

 

 

2014 avec Ema

 http://lehorlart.over-blog.com/

http://laraignee.funambule.over-blog.com/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par sophie testa à 07:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


12 janvier 2014

Marseille, et le documentaire mémoire menacé....

cinememoire, cinémathèque de films amateurs de Marseille

Pour Cinémémoire, conserver, numériser et valoriser les films de Marseille, de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur et des anciennes colonies françaises reste une priorité pour 2014!

Merci à tous, déposants, cinéastes, professionnels de l'audiovisuel, journalistes, passionnés d'histoire et de cinéma, qui ont exprimé leur soutien à Cinémémoire, et à nos propositions pour la conservation du patrimoine cinématographique et audiovisuel en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Grâce à vous, et à l'intérêt pour notre démarche qu'ont affirmé les techniciens en charge du patrimoine et du cinéma pour la Ville de Marseille, le département des Bouches du Rhône et la Région Provences Alpes Côte d'Azur, nous pouvons à présent  compter sur un budget de fonctionnement stabilisé en 2014

La collecte, la conservation et la valorisation des films amateurs continue...
Déposez vos films, nous les numériserons et prendrons soin de leur conservation. Vous pourrez ainsi les partager avec votre famille, les découvrir sous un nouvel éclairage dans des productions contemporaines, et transmettre aux générations futures des images du passé, qu'elles verront s'animer sous leurs yeux.

Nous avons du réduire les dépenses au maximum, mais nous continuons à remplir ces missions avec toujours autant de passion et de curiosité devant les trésors du passé qui nous sont confiés. 

Avec en perspective un budget de 42 à 45 000€ pour 2014, nous devons continuer à nous battre pour que les décideurs reconnaissent l'importance que représente pour notre patrimoine la conservation du cinéma, amateur et professionnel. Ils doivent prendre conscience qu'une solution durable est nécessaire à la pérennité des collections conservées en région: c'est la volonté des cinéastes, des 442 déposants de Cinémémoire, et des 982 signataires de notre pétition.

Vous souhaitez nous soutenir:
Déposez vos films>
Faites un don (déductible à 66% de vos impôts)>
Signez notre pétition>
Commandez un DVD à notre éditeur et partenaire Circuit-Court>
Et bien sûr, faites découvrir au plus grand nombre les films de Cinémémoire>

Bon bout d'an, et à l'an qué ven, pour de nouvelles découvertes de films rares et inédits,
L'équipe de Cinémémoire

 

-- 
Cinememoire
Cinémémoire - 11 rue Commandant Mages -13001 Marseille-FRANCE
Tel/fax: +33 (0)4 91 62 46 30 agnes@cinememoire.net-http://www.cinememoire.net

Posté par sophie testa à 16:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 octobre 2013

TIGRITUDE /// Galerie La Traverse Marseille du 2 au 30 novembre 2013

 

EXHUMATION RÉANIMATION DES ARCHIVES AUDIOVISUELLE DU BÉNIN

 

Installation / vidéo de Claude Bossion et Agnès O'Martins

 

En l'absence d'archives physiques, il est parfois légitime d'aller chercher son histoire et sa culture dans dans un dialogue avec les ancêtres.

L'exploration post-coloniale par les descendants des colons relève de l'idée de purification: mort de l'ethnocentriste puis renaissance dans une conception décentrée du monde. Un rite pratiqué dans nombre de religions et particulièrement dans le culte vaudou.

L'expérience d'exhumation et de réanimation des archives est basée sur les principes de divination Fa, issus de la mythologie Vaudoun.

Le tigre, chasseur cruel et solitaire, pénètre les profondeurs poussiéreuses de la jungle des relations entre l'Afrique et l'occident. La pensée bondit, sur le dos de l'animal, à califourchon sur les rayures de sa conscience éclatante et de son inconscient ténébreux.

 

Tigritude, tel l'oeil du monde, délivre au visiteur un oracle sur le passé, le présent ou le futur. Il met en doute nos certitudes occidentales.

 

Claude Bossion : Fondateur de Cinémémoire en 2001, il récupère des films abandonné à partir desquels il construit une anthropologie de la banalité. Agnès O'Martins réalise des performances, des intallations vidéo et photographiques.
Claude Bossion et Agnès O'Martins collaborent depuis 2008 au projet Mémoires Partagées : une tentative d'écriture plurielle de l'histoire coloniale.


Une exposition proposée par Grains de Lumière, en partenariat avec les Instants Vidéos

Du 2 au 30 novembre 2013
Vernissage samedi 2 novembre à partir de 19h

La Traverse - 28, rue Henri Tasso - 13002 Marseille
Lundi, mardi, jeudi, vendredi: 14h-18h et samedi 15h-19h

Production: Circuit-Court
Films d'archives: Cinémémoire

Tigritude a bénéficié du soutien de la Région Provence Alpes Côte d'Azur et de la ville de Marseille

 

XXXXXX

Posté par sophie testa à 09:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 septembre 2013

Cinémémoire / Septembre 2013

Cinémémoire / Septembre 2013

Couple promenade sur plage en CamargueCiné-concert:  Barre Phillips / S'aimer en Provence

Vendredi 13 septembre 2013 à 17h, salle de conférence de l'Alcazar

Cinémémoire et le service documentation régionale de l'Alcazar proposent au cours de l'année 2013 un cycle de ciné-concerts associant des films d'archives rares et inédits et des virtuoses de l'improvisation qui accompagnent les films en direct.

Entrée libre.

j'ai filme saint andre, film d'atelier cinémémoire"J'ai filmé St André"
Film d'atelier réalisé par Claude Bossion, avec les élèves de CP-CE1 de Melle Blanc et de CE2 de Mr Rizzide Claude Bossion, débat en présence du réalisateur

Samedi 14 septembre 2013, 15h, Bibliothèque municipale de St André 

 Une projection proposée par Images et Paroles Engagées à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine. 
Entrée libre.

 

Le fou de Kairouan de Jean Andre Kreuzi - archives françaises du filmExploration Post-Coloniale: Tunisie 

Mercredi 18 septembre 2013, 18h30, auditorium de l'Alcazar

Inondations en Tunisie, 1920-1930, 3 min, archive issue du fonds de Cinémémoire
Le Fou de KairouanJean-André Kreuzi, 1939, 73 min, Première à Marseille / Film restauré par les Archives Françaisesarchives françaises du film du Film
Entrée Libre

gedec-formation-sonDe la prise de son au montage son
du lundi 23 au vendredi 27 septembre 2013

Une formation proposée par GEDEC formation, en partenariat avec Cinémémoire 
sur la thématique:

SONORISER LE FILM D'ARCHIVE

Deux places disponibles! 
/ Programme détaillé et inscriptions sur www.gedec.info
 
STAGE CONVENTIONNÉ AFDAS


cinememoire
Cinémémoire
11, rue du Commandant Mages - 13001 Marseille - France
Tél: +33 (0)4 91 62 46 30 - Mail: infocm (at) cinememoire.net

09 juin 2013

papiers scarifiés

OH-flyerweb

 

Olivier Huardpapiers scarifiés du 3 au 14 juin 2013 à La Poissonnerie

 

 

Extrait entretien entre P. Allard et O. Huard mars 2013

 

- P. A : Le temps ?

 

- O. H : La manière de représenter compte autant que ce qui est représenté. Dans mes dessins grattés, il y a ce que je représente "un homme qui marche" ou "un trognon de pomme" c'est l'idée du temps qui passe et comment le représenter: en arrachant de la matière, le papier gratté, le blanc de la peluche du papier, le plaisir de la matière. La confrontation entre la sensualité et la raison. Trouver une direction sur un fil, pour arriver à donner à voir avec sensibilité... exciter la curiosité de l'œil.

Mais dans la manière, il y a aussi l'idée du faire, du temps qui passe... La longue accumulation de points arrachés au papier n'est pas seulement là pour donner de la nuance dans le modelé des dessins, elle est aussi là pour essayer de retenir du temps. Faire apparaitre dans la durée une image...la répétition...ça à aussi à voir avec l'artisanat... 

 

 

Olivier HUARD vit et travaille à Marseille.

Peintre autodidacte né en 1969, Olivier Huard développe un travail singulier depuis plus de quinze ans.

Après des études d’économie et grâce à des rencontres décisives (l’atelier d’Alain DIOT à Saint Maximin, l’art rupestre découvert grâce à un grand-père archéologue et des résidences d’artistes au Japon…), l’artiste n’a de cesse d’approfondir son  vocabulaire plastique et d’inscrire dans la durée du faire, sa façon.

Olivier Huard atelier, 30 bis rue Cazemajou, 13015 Marseille

06 64 94 35 25


http://www.olivier-huard.fr/


Posté par sophie testa à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 mars 2013

Explorations - post-coloniales en mars à Marseille

Explorations  post-coloniales

 

Un mercredi par mois à18h30, à l'auditorium de l'Alcazar
présenté par le département Civilisation et Cinémémoire, en partenariat avec la Cinémathèque de Marseille

En 2013, le cycle Mémoires méditerranéennes, dédié en 2012 à l'Algérie devient Exploration post-coloniale, et s'élargit à toute l'Afrique.

Cinememoire et le département civilisation et histoire de l'Alcazar proposent de décrypter les prolongements contemporains de l'histoire coloniale à partir de projections de films documentaires, de fictions, de ciné-concerts…
Nous nous attacherons principalement à observer dans les archives cinématographiques l'image que l'on nous donne des colonisés, afin de mettre en évidence les mécanismes complexes qui structurent la relation entre colonisé et colonisateur.

Chaque séance du cycle est composée d'un ou plusieurs extraits d'archives du fonds Cinémémoire.

Mercredi 20 Mars 2013 à 18h30

Kamel Boukrine, oud, cine-concert terre algerienne


Ciné-concert: Terre Algérienne, Kamel Boukrine, Oud
En présence des réalisateurs Claude Bossion et Agnès O'Martins, 2013, 51 min. 

Entre 1954 et 1962, la vie des agriculteurs dans la région de Saida est bouleversée par la guerre. L’interprétation musicale accompagne le regard du cinéaste, au rythme des événements qui viennent heurter la vie quotidienne de ces années tragiques. La musique modale, composée et interprétée par Kamel Boukrine au Oud, dialogue avec la mémoire du cinéaste.
 
 

LE PROGRAMME //// Explorations 
post-coloniales
Un mercredi par mois à18h30, à l'auditorium de l'Alcazar

Prochaines projections:

10 avril 2013 - Manifestation indépendantiste à Casablanca, 1955, 3 min. Ben Barka: l'équation marocaine, Simone Bitton, 2001, 85 min20 mars 2013
15 mai 2013 - Ferme de petits colons, environs de Meknes, 1973. Le maître des moissons, André Ughetto, 1970, 90 min, en présence du réalisateur
19 juin 2013 - Famille française en Tunisie, 1920-1930, 5 min. Stessa Luna, Françoise Gallo, 2006, 52 min
18 septembre 2013 - Inondation en Tunisie, années 20, Le Fou de Kairouan, Jean André Kreuzi, 1939, 73 min
16 octobre 2013 - Tunis et Carthage en 1956, 3 min, Bourguiba, le combattant suprême, Patrick Cabouat, 1999, 52 min
13 novembre 2013 - Fête du café à Nkongsamba, années 60, 3 min. Cameroun, autopsie d'une indépendance, Gaëlle Le Roy et Valérie Osouf, 2007, 52 min
11 décembre 2013 - Amateurs d'indépendances, Claude Bossion et Agnès O'Martins, 2010, 52 min

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

BMVR ALCAZAR Marseille

Alcazar, bibliothèque de Marseille à vocation régionale
58 Cours Belsunce, 13001 Marseille
Tél. : 04 91 55 90 00
Fax : 04 91 55 23 44
 

cinememoireCinémémoire
11, rue du Commandant Mages, 13001 Marseille
Tél. : 04 91 62 46 30
contact : infocm-at-cinememoire.net

 

 

Posté par sophie testa à 13:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]